Conseils & précautionsavant et après une tricopigmentation

Voici un petit mémo des conseils et précautions à suivre avant et aprés un traitement de tricopigmentation au Centre Jennifer Glomaud.

Avant le traitement

  • Éviter de prendre de l'alcool, de l’aspirine, des anti-inflammatoires, des anti-coagulants, des corticostéroïdes (si vous êtes sous traitement, mieux vaut repousser la pigmentation ou demander avis à votre médecin traitant) les 2 jours qui précèdent la séance.
  • Ne pas appliquer d’anesthésiant (EMLA, etc) sous aucune forme.
  • Ne pas s'exposer au soleil ou UV la semaine précèdente.
  • Il est conseiller de prendre des granules d’Arnica la veille et de continuer quelques jours aprés.
  • Si vous suivez un traitement de Vitamine A acide (Roaccutane), vous devrez attendre 3 mois après l’arrêt de celui-ci pour effectuer une pigmentation.
  • La tricopigmentation devra être différée s’il existe une lésion de la peau pour "l'effet rasé" ou pour camoufler une cicatrice
  • Les cheveux devront être à un maximum de 2 mm (de 0 à 2 mm au sabot de la tondeuse) si il vous été conseillé de les couper.
  • Pour les porteurs de prothèse, il faudra la retirer 2 jours avant la séance.
  • Si votre cuir chevelu est sec ou présente des pellicules, faites un gommage 2 jours avant la séance et hydratez avec de l’huile d’amande douce (1 à 2 fois par jour). Si votre cuir chevelu est très sec, hydratez-le une semaine avant la séance et faites aussi un gommage.

Après le traitement (7 jours suivant)

  • Ne vous lavez pas la tête avant le 5ème jour. Utilisez un savon au pH neutre type shampoing pour enfants ou savon intime ou produit spécifique conseillé.
  • Une fois votre tête lavée et pendant 3 jours, hydratez votre cuir chevelu avec une crème cicatrisante hydratante 1 à 2 fois par jour.
  • Éviter de faire du sport pour ne pas transpirer.
  • Ne portez pas de casque ni de bonnet (vous pouvez porter une casquette ou une capuche).

Après le traitement (15 jours suivant)

  • Éviter les bains de mer, en piscine, les saunas et hammams.
  • Éviter les bains chauds.
  • Éviter l’exposition au soleil et aux U.V.

Suites normales du traitement

Le résultat immédiat n’est pas le résultat final : la teinte s’éclaircira la semaine suivante, pour se stabiliser au bout de deux semaines, date à laquelle une autre séance sera effectuée.

Il est possible qu'une légère sécrétion lymphatique, un petit gonflement ou une rougeur apparaissent après le traitement. Ces effets disparaissent généralement quelques heures après.

L'apparition de zones plus claires ou plus foncées n'est pas définitive et cela sera rééquilibré à la séance suivante.

Contre-indications

  • Maladies dermatologiques évolutives, maladies infectieuses.
  • Antécédents de granulomes à corps étrangers.
  • Maladie auto-immune, sinon avec l’accord écrit du médecin.
  • Diabète insulino-dépendant, allergies graves.
  • Insuffisance cardiaque, rénale ou hépatique.
  • Personne sujette à développer des chéloïdes.
  • Personne porteuse d’une prothèse cardiaque.
  • Personne immunodéprimée (SIDA, greffes rénales, déficit immunitaire, chimio en phase aiguë).
  • Hémophile.
  • Femme enceinte.

Cette liste est non exhaustive.

N’hésitez pas à demander l’avis de votre médecin traitant si vous avez des problèmes de santé ou si vous êtes en cours de traitement.

Votre spécialiste vous donnera tout renseignement complémentaire, adapté à votre cas.